Vincent Lepoivre • compositeur ?




Biographie



Vincent Lepoivre, compositeur

Email : lepoivre point vincent arobase gmail point com



C’est une chance, les parents de Vincent sont musiciens. Ses oreilles d’enfant se sont formées aux couleurs folk & trad, ses parents jouant accordéon diatonique, vielle à roue, violon, guitare. Il accompagne aux percussions, puis au piano, les valses, bourrées auvergnates, reels et jigs, danses bretonnes et apprend à l’accordéon quelques compositions de Marc Perrone.

Adolescent, il intègre une chorale de jazz qui reprend des standards de Duke Ellington et Count Basie, ainsi que des gospels. Grilles d’accords, swing, scat et impros lui deviennent familiers, il débute son apprentissage du piano par des boogie-woogies et ragtimes de Scott Joplin et Claude Bolling. Il poursuit sa formation de pianiste jazz et classique au sein d'une école des arts du spectacle qui crée et diffuse ses spectacles musicaux.

Le bac C en poche, il décide de poursuivre une formation d’ingénieur du son de studio à l’ISTS de Paris, le métier alliant sa passion pour la musique et les technologies audio.

Employé par les studios Kos & Co et Plat du Jour, il assure les séances d’enregistrement, montage et mixage pour des albums de tous styles, variété, pop, rock, rap, funk, world, classique et contemporain durant une dizaine d'années. Il outrepasse rapidement son rôle d’ingénieur du son pour devenir conseiller musical, musicien, choriste occasionnel et arrangeur.

Les rencontres avec les compositeurs et musiciens de talent permettent à ses oreilles de mémoriser de larges panels de couleurs, notamment en jazz (avec Christian Martinez, Thierry Farrugia, Marc Bellaïche) ou en musique contemporaine et illustrative (avec Jean-François Alexandre, Nicolas Bacri, André Serre-Milan, Vincent Bouchot).

Après avoir enseigné à l’ISTS en travaux pratiques studio et Protools, travaillé en post-synchro cinéma, été sound designer à Musiwave (sonneries pour téléphones), il poursuit aujourd'hui son activité de compositeur à temps partiel à côté de son métier de développeur web.

Il a composé cinq albums (électro jazz, latin jazz, électro, funk, reggae, pop folk), des contes pour enfants de Guy Shelley diffusés dans les labyrinthes de Bayeux et du Touquet, et la comédie musicale "Place de l'Opéra" (d’après une pièce de René de Obaldia, mise en scène par G. Shelley et soutenue par Pierre Cardin), il a arrangé pour l’album “Chansons et comptines de nos régions” produit par Naïve. Il fut lauréat au concours de la bande-son du Cristal Festival avec Mention Spéciale du jury, pour sa composition sur une publicité Acadomia.

Il se consacre aujourd’hui aux compositions pour les éditions Cézame Music Agency et Mood Media.